Détails

Théâtre scolaire : Gun factory

Les Centres culturels de l'arrondissement de Philippeville proposent à leurs écoles secondaires Gun factory.

320 000 000 000 000 d’euros, c’est le chiffre d’affaires des 100 plus grosses entreprises d’armement en 2015
875 000 000 d’armes légères sont en circulation dans le monde
8 000 000 d’armes sont produites chaque année
1 000 000 d’armes sont perdues ou volées chaque année
200 000 personnes sont tuées chaque année par des armes légères 
754 000 personnes sont blessées par balle chaque année dans le monde

Chaque minute, une arme tue.
Le commerce des armes… Un marché comme un autre ?

GUNFACTORY est une création totale autour du commerce des armes.

Une création ancrée dans l’actualité, qui pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses, qui donne enfin des outils pour mieux appréhender ce phénomène hélas en pleine expansion.

Jamais la compagnie Point Zéro n’avait abordé si frontalement un sujet aussi politique ! Si nous voulons informer et poser des questions qui dérangent, cela ne se fera pas pour autant au détriment de ce qui fait l’essence de notre démarche artistique : l’Humour et la Poésie. Dans cette production, il y aura de la musique, du cinéma d’animation et des images projetées, des marionnettes et des acteurs prêts à tout pour bousculer les codes de la représentation, faire rire et réfléchir, émouvoir certainement.
 

GUNFACTORY est une création qu’on pourrait qualifier de « zap théâtre » : un récit composé de fragments divers et variés offrant une vision kaléidoscopique du sujet, passant volontairement rapidement d’un univers à l’autre pour créer du sens, et déclinant plusieurs situations en parallèle, qui trouvent leur résolution en fin de spectacle. Loin de tout récit linéaire, l’écriture scénique est là pour créer des contrastes et provoquer une réflexion.

 

Une production de la compagnie Point Zéro en coproduction avec la Comédie Claude Volter et Bruxelles Laïque, Festival des Libertés.

Le 25/10 au Théâtre National, dans le cadre du festival des Libertés, le spectacle est suivi d’une rencontre avec Philippe Hensmans (directeur d’Amnesty International Belgique), Luc Mampaey (directeur du Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP)), Antonio Fanara (secrétaire régional de la FGTB Métal) et un ou deux artistes du spectacle.

Partenariat: Amnesty International Belgique.

Les représentations auront au Centre culturel Action Sud à Nismes.

Horaires

10:00

Infos de contact

060345956